Comment fabriquer un poulailler

L’avantage d’avoir un poulailler chez soi est sans aucun doute celui de pouvoir ramasser chaque jour des œufs frais en ayant la certitude de manger des produits bio et de qualité !  Un autre avantage, si vous élevez un coq est d’avoir la certitude d’être réveillé à dès qu’il fait jour. Si vous vous intéressez à la fabrication d’un poulailler alors cet article est fait pour vous.

Construire un poulailler – plans et méthodes

Les critères à prendre en compte pour la construction de votre poulailler

En cette époque, beaucoup d’entre nous cherche à faire des économies ou à se rapprocher de la nature.

Construire un poulailler L’idée de construire un poulailler est donc de plus en plus répandue, pour ceux qui disposent d’un espace suffisant pour le faire. Les poulaillers ne sont pas si difficiles à construire, et ne coûtent pas beaucoup d’argent. Vous aurez besoin de certaines fournitures et d’outils, mais elles sont toutes faciles à trouver et très bon marché. 

Pour construire votre poulailler, vous aurez besoin de fournitures essentielles et de matériaux de construction, récipients à eau, mangeoires, nichoirs, perchoirs et bien sûr, les plans d’un poulailler.

Vous devez également penser à des oeufs.  Plus grand est l’espace fourni à vos poules et plus la ponte des œufs sera confortable.  Vous n’aurez pas à vous soucier de savoir si les oeufs sont mis correctement.

La ventilation est aussi cruciale. Quelque soit la région dans laquelle vous vivez,  vous devez vous assurer que votre poulailler est bien ventilé. Non seulement vos poulets vivront plus confortablement, mais tous les oeufs seront conservés au frais. La source de lumière est également importante. La meilleure lumière est la lumière naturelle du soleil, alors assurez-vous que la conception et la disposition du poulailler permet un bon acheminement du soleil.

Si vous vivez dans des climats plus frais et ne disposez pas d’une lumière naturelle suffisante, vous pouvez envisager la mise en place d’une source de lumière électrique.  N’oubliez pas que les poules doivent être à l’aise, aussi veiller à ce qu’elles disposent d’une quantité décente de la lumière pour qu’elles soient heureuses.

Dans la démarche de construction d’un poulailler, la première chose à garder à l’esprit est la sécurité du poulet. Vos poules doivent être à l’abri des prédateurs et également protégées des intempéries, elles doivent vivre confortablement protégées de la pluie et du froid. Vous devez par ailleurs construire est poulailler suffisamment commode pour que vos poules puissent s’acquitter de leurs soins de chaque jour.  Les maladies peuvent frapper un poulailler qui n’est pas maintenus propres, aussi le poulailler mis en place doit être facilement nettoyable, cela vous aidera à accomplir cette tâche de façon régulière.

Le sol du poulailler sera recouvert d’une couche abondante de paille hachée ou de menue paille, sous laquelle seront enfouîtes les rations de graines, de façon à ce que les poules en grattant pour picorer, réalisent, tout en se nourrissant, l’exercice nécessaire.

Construction d’un poulailler

Plan d’un poulailler :

Plan d'un poulailler

Matériel et fournitures nécessaires :

  • Trois palettes, deux pour les côtés, une pour le « plancher suspendu »
  • Des planches ou des lattes en bois enduites de crésyl, pour assurer leur imputrescibilité et éloigner la vermine et les insectes.
  • Des clous, des vis, des charnières, des shingles pour le toit.
  • Du grillage à poule pour l’abris en dessous : les poules peuvent « sortir » quand elle veulent si vous partez et que vous ne voulez pas les laisser dehors ou si vous vous lever trop tard !
  • Le sol se composera soit d’un plancher de bois, soit d’un plancher de béton, faciles à nettoyer.

La ventilation du poulailler

La ventilation du poulailler s’effectuant par le haut, le perchoir sera construit à 1 mètre au dessus du sol et à environ 35 centimètres du mur du fond.

Nids de Poules

 

Evacuation des excréments

A 20 centimètres sous le perchoir sera placée une planche de 60 centimètres de large, occupant toute la longueur du poulailler, et sur laquelle pendant la nuit, tomberont les excréments des volailles. De la sorte la litière sera préservée, et il sera facile, chaque matin, de nettoyer la planche en question.

Commencer par la construction du rez-de-chaussée puis des poutres de soutien espacées uniformément à travers le plancher.  Une fois les poutres de support en place, clouer le sol en contreplaqué.  Procédez ensuite à la fixation des parois d’encadrement.

Pour maintenir les grillages entre eux, planter en profondeur des pointes métalliques aux 4 extrémités.

Le toit du poulailler sera édifié en dernier avec des planches épaisses, parfaitement jointes (toujours pour éviter l’intrusion de la pluie ou du vent) et soigneusement couvert (pour la même raison).

Et voilà, vous pourrez très prochainement savourer au moins 4 oeufs frais à moindres frais tous les matins !

Pour marque-pages : permalien.
Un petit "J'aime" fait toujours plaisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


5 − quatre =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>